Home / Up The Line / Tous les moyens sont bons.

Tous les moyens sont bons.

L'héritage

L'activité physique représente un défi quotidien, en raison de notre mode de vie sédentaire. Les bénéfices d'une vie active sont largement documentés et les problèmes liés à l'inactivité le sont tout autant. En principe, nous sommes tous parfaitement conscients qu'il faille bouger, bouger beaucoup, bouger souvent. C'est notre héritage de l'ancêtre chasseur-cueilleur.

Des occasions «Spécifik»

Les sports offrent l'une des meilleures réponses au besoin d'activité physique. C'est structuré, l'offre est diversifiée et il existe toutes sortes d'activités complémentaires qui représentent d'excellentes occasions de bouger plus. Par exemple, si vous jouez au Ultimate Frisbee une fois par semaine, vous pourriez ajouter une soirée avec Jean-Philippe Riopel, de Spécifik Ultimate. Il organise des entraînements complets, deux fois par semaine, pour les joueuses et les joueurs de tous les niveaux qui désirent s'améliorer.

Spécifik Ultimate

Jouer dehors

Donc on connaît tous les gyms, les ligues sportives, les centres sportifs, les parcours d'aventure, la course, le vélo. Il existe également un nombre incalculable de petites opportunités d'activité physique. Comme, par exemple, aller jouer au parc. Les jours où ce n'est pas évident de réunir son monde, il y a des gens comme Oli-le-coach qui organise des entraînements de groupe à l'extérieur.

Des micro-habitudes

La différence entre bouger ou ne pas bouger repose également sur les habitudes. Ce TEDx par BJ Fogg illustre d'une façon lumineuse comment les habitudes se modifient avec des micro changements.

Finalement, on voulait simplement souligner que tous les moyens sont bons pour bouger, que ce n'est pas obligé d'être formel. Il suffit de se laisser emporter par l'action.

0 comments

Leave a comment